ofwood

ofWood est une pièce écrite sous la forme d’une partition, sur le modèle de la partition cinégraphique (motion score). Le film, de courte durée, est une première étude autour des motifs du bois. Il part d’une séquence de photographies d’une planche de bois aggloméré, dupliquée puis superposée par différence : les pixels identiques deviennent noirs, les autres sont calculés par différence de rouge, de vert et de bleu. Par le jeu des décalages, le film fait jaillir des myriades colorées dans l’épaisseur de cette matière.